Saturday, February 11, 2012

e-notebook

29/01/12

Ça fait un petit moment que j'n'ai rien écrit.

En gros depuis qu'on a quitté la chine. C'est en grande partie par ce que je trouvais superflu de raconter tout ce qu'il se passait, et cela est dû au fait que je considère maintenant ce mode de vie comme le mien. Rien de vraiment palpitant donc à écrire tout ce qu'il s'y passe. Je regrette cependant de n'avoir rien écrit du tout. Mais cette pause m'a fait du bien et les souvenirs sont encore assez frais dans ma tête pour que je puisse les relater.

Aujourd'hui je suis à Darwin pour quelques courses et profiter de la connexion internet, ça fait 2 semaines et demi que nous travaillons dans une ferme, le travail est dur mais au moins on est posé pour quelque temps, en plus les papiers de notre véhicule sont enfin arrivés donc... aucun souci à l'horizon je suis détendu.

La Chine s'est terminée sur une très bonne chose, la visite de ce couchsurfer dans l’université de Naning était vraiment cool. C’était comme une ville entièrement peuplée d’étudiants. Facile de rencontrer des gens etc... de plus notre hôte était en master de philosophie, ouvert d'esprit et prêt à débattre. Mais je crois avoir écrit quelque chose la dessus puisque des phrases me reviennent ou alors je l'ai pensé très fort.

Ensuite on est arrivé au Vietnam sans vraiment savoir ce qu'on allait y faire. Accueillis royalement par cette collocation de français en école d'architecture. On a pu être vraiment détaché l'un de l'autre et faire ce que l'on voulait. Et finalement l'envie de traverser le Vietnam à moto nous a mordue. Après plusieurs hésitations on s'est lancé. C'est jamais simple de s'engager avec un véhicule. On n'est jamais sur de savoir si il tiendra le coup, même si on saura le conduire. Et ça surtout dans un pays étranger. On a profité du réseau qu'ont nos hôtes et un vietnamien a pu nous montrer la bonne place et nous aider à négocier. Après 3 jours de vacances à faire du kayak c’était pas si simple.

J’étais un peu désappointé, je cherchais un modèle de moto à boite manuelle pour avoir plus de contrôle sur mon véhicule. Mais le seul disponible avec un prix raisonnable et en bon état ne possédait pas de kick. Démarrage automatique seulement, après les expériences de Chine ça m'a paru imprudent. Et finalement j'ai dû me rabattre à contre-cœur je l’avoue sur un modèle automatique mais très populaire (et c'est plutôt sympa d'utiliser les moyens du coin) la Honda Dream II (même modèle que Pierre).

Finalement après quelque temps de conduite j’étais assez enthousiaste et une fois passé le cap du «putain je viens de l'acheter j’espère qu'elle est vraiment en bon état » je roulais tranquilou. Le premier jour de route a été juste parfait. Un pur bonheur. Les filles nous ont suivies sur une partie du chemin et on s'est séparé autour d'un café. La suite, un coin sympa dans la campagne vietnamienne le long de la HoChi Minh road. Un trajet facile et bien balisé, il suffit de suivre la HCMR pour arriver. Ça ressemble à la chine en plus facile, seul défaut : La nourriture, plus chère et pas facilement accessible. Il est facile de s’arrêter dans un petit resto mais vous ne trouverez pas vraiment de nourriture à emporter comme cela se fait partout en Chine. Bref ça s’annonçait bien. Jusqu'à l’arrivée de la pluie. Le second jour n'a pas été très dur malgré une petite chute de Pierre qui l'a un peu refroidi, on décide de dormir en guesthouse, c'est pas très chère (6 euros pour 2). On espère que cette pluie ne durera pas. Il s'est avéré que si, et ça a commencé à devenir vraiment dur surtout au niveau du froid pour moi et au niveau de la conduite pour Pierre. Les routes de montagne de la HCMR sont superbes mais pas très sures par temps de pluie. On avance plus lentement et après une très longue journée de route, on s’arrête dans un petit village perdu, un hôtel, on le prend. Au resto le fils de la proprio nous ouvre la porte d'un ordinateur avec internet, on y apprend qu'il va continuer de pleuvoir... pour au moins 1 semaine. C'est la saison. Adieu nos rêves de rester 2-3 jours à l’hôtel pour repartir. Le moral tombe bas et on à beau faire des blagues pour se réchauffer, on ne trompe personne, le rire est forcé, c'est la merde, aucun d'entre nous ne veut reprendre la route dans ces conditions.

Clément

Sunday, January 29, 2012

"We have a winner"


Good evening all from Australia! (I'm saying evening because I know that you come on this blog every morning with your cup of coffee..and for us its the evening!)

I apologize for the very few news but we're working from 6h to 6h monday 'til friday (and sometimes even on saturdays), but you can see that thanks to the great people who run the blog you're not forgotten =) A big thank you to all of them (It's great to see the pictures !)

So ! For those who haven't look the real-time map, we sleep and work exactly at the last point on the road to Ringwood, surrounded by kangaroos, parrots etc..

We don't really have any way of giving you nice pictures so we'll give you a nice description. 

Here it's the wet season, so 30 degrees + (and the degree sign doesn't exist on australian keyboards) and 90% humidity when its dry. We're near different farms and nothing is really done to contain vegetation, only tractors, pick-ups and other super cool camper-vans cut some paths. Few trees and high grass, it's migration  season and above us it's hundreds of wild-geese and other ducks that taunt us while we're putting bags of 35kg on pallets. 
Parrots are legion ! They're the local pigeons, white with a yellow crest on their head. And what would Australia be without small groups of kangaroos leaping here and there and without 2m high termitaries covering the plains. The only typical animals we haven't seen yet are crocodiles, as for reptiles and batrachians we have plenty; lizards, tree frogs and toads in the bathroom.

But the best part..and we'll take plenty of pictures, are the storms and the sundown...See a cumulonimbus several kilometers away unloading its fury on the plain in a reddening dawn is breath-taking. You feel the wind lashing your face, you see little whirlwind whipping up dust, it's getting closer but you can't stop looking at this gigantic mushroom, its stalk made of rain and its head full of lightnings crimsoned by the sun (anyway for those who haven't read all that: its great)

Brrr 

About the contest ! The van has been baptised, and has made a happy (feminine) winner Ripley.



Thanks to her offer : "Nostromo" she allowed us to find the name of our new van which is... 

Le Bebop !

Ripley will receive her present soonish. It will just take the time to find her spaceship and to check the fees for interstellar parcels.


without feet !


video


We haven't find the final words but..wait a minute..that's one!
Lots of kisses and see you soon. We'll take the road again in 3 weeks, leaving from Darwin to Perth along the west coast.